La fabuleuse histoire d’El Sistema

Laissez-moi vous raconter l’histoire émouvante d’un rêve devenu réalité.  En 1975, le compositeur vénézuélien José Antonio Abreu a eu une idée de génie : il a imaginé enseigner la musique classique aux enfants défavorisés de Caracas, afin de les sortir de leur misère sociale. Il a pour cela réuni autour de lui 11 élèves et leur a promis d’en faire l’un des meilleurs orchestres du monde. De ces 11 élèves en 1975, José Abreu a développé un programme d’éducation musicale à l’échelle nationale, El Sistema, qui comprend aujourd’hui 300 000 élèves à travers tout le pays !

C’est un phénomène qualifié de miracle sud américain car El Sistema est un succès à bien des égards. En effet, ce programme a réussi à remplacer les armes et la drogue par les instruments de musique dans les quartiers les plus défavorisés du Vénézuela, créer une communauté de musiciens sans distinction de classe sociale, donner l’accès à l’éducation musicale à tous et dès le plus jeune âge (les plus jeunes ont 3 ans) et prouver ainsi qu’il est un droit non réservé à l’élite. Il est également devenu un exemple pour les autres pays, les Etats-Unis et le Canada ayant ouvert ce programme à leur tour.

El Sistema est parti d’un principe simple : donner à l’enfant une dignité sociale, une place dans une communauté de musiciens et une reconnaissance au sein de leur famille. L’éducation musicale devient un moyen d’enseigner à l’enfant la discipline, le savoir vivre en communauté,  dans le respect de l’autre. Les élèves sont pris en charge 6 heures par jour au sein de leur « nucleo » ou centre d’éducation (au nombre de 270 à l’heure actuelle). Certains élèves sont même devenus tuteurs, formateurs ou professeurs et il existe 102 orchestres de jeunes musiciens. Arte a d’ailleurs consacré un documentaire sur El Sistema.

« Pour les enfants avec qui nous travaillons, la musique est pratiquement le seul moyen d’accéder à une quelconque dignité sociale. La pauvreté, c’est la solitude, la tristesse, l’anonymat. Un orchestre c’est la joie, l’engagement, le travail d’équipe, la volonté de réussir […] Des études ont montré que la musique a changé la vie de tous ces enfants, de leurs familles, de communautés entières » – José Antonio Abreu.

José Antonio Abreu aspirait étant enfant à devenir musicien et a reçu le soutien de sa famille et de sa communauté. Il a voulu donner une chance à tous les jeunes vénézuéliens d’en faire autant. Plus encore, il voulu faire de la musique une « réalité profonde et globale pour son pays ».

Voir la vidéo de José Antonio Abreu (Ted.com)Site Officiel d’ El Sistema USA


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :